Portrait financier des Québécois de moins de 45 ans

Première édition - été 2023
Pour dresser un portrait financier des jeunes générations de Québécois, WelcomeSpaces a mené une enquête auprès de 1 000 participants âgés de 18 à 44 ans. L'enquête portait sur trois aspects : la littératie financière de tous les jours, les finances personnelles et l'opinion des participants sur des questions liées aux finances. Un aperçu inquiétant de la réalité et des défis auxquels seront confrontées les générations futures.
Voir le questionnaireÀ propos de WelcomeSpaces

Faits saillants

Analphabétisme financier

62%
Note moyenne au quiz sur la littératie financière
35%
Taux d’échec sur les questions financières de la vie courante

La faute de l’état ?

80%
considèrent insatisfaisante l’éducation financière qu’ils ont reçu à l’école
79%
souhaitent que le ministère de l’éducation en fasse davantage

Anxiété financière

55%
des répondants affirment vivre une anxiété importante liée aux finances

De kessé les taxes?

56%
Ne comprennent pas les règles de base des taxes à la consommation

Vivre dans le déni financier

Les moins anxieux financièrement ont les pires scores au quiz, paient moins leurs cartes de crédit, ne font pas de budget et n’ont pas de conseiller financier.

Moins on en sait, mieux on se porte… plus on s’enfonce?

Pilote automatique

1/2
1 répondant sur 2 gère ses finances sans budget

Écart entre les sexes

14%
Épargne
Cotisation à un REER ou à un CELI l’an dernier
55%
des femmes
69%
des hommes
Dettes
N’arrivent pas à payer le solde de sa carte de crédit chaque mois
45%
des femmes
31%
des hommes

Faire plus pour notre planète

66%
sont en faveur d’une taxe environnementale pour réduire la consommation et l’inflation
72%
accordent de l’importance aux fonds ESG dans leurs placements

Les 25-34 ans, notre conscience environnementale

Dans toutes les questions portant sur l’environnement, les 25-34 se démarquent par leur désir d’en faire davantage: réduction de la consommation, taxation environnementale, ESG.

ChatGPT attendra

82%
préfèrent l’humain à l’Intelligence Artificielle quand vient le temps d’obtenir des conseils financiers

Objectif et méthodologie

L’enquête visait à dresser un portrait financier des moins de 45 ans au Québec afin de mieux comprendre la réalité des jeunes face à leurs finances personnelles et évaluer de manière sommaire leurs connaissances de base en finance. En juillet 2023, WelcomeSpaces a mené une étude comportant 3 parties:

  • Littératie financière: un questionnaire pour évaluer les connaissances de base en finance auxquelles un adulte aura à faire appel au cours de sa vie.
  • Opinion sur la finance: questions d’opinion sur des sujets relatifs à la finance
  • Finances personnelles: questions sur l’état de leur finances personnelles

Au total, 1000 participants, âgés de 18 à 44 ans, ont été joints en ligne afin de répondre à l’enquête. Marge d’erreur ±3%.

Questionnaire : Littératie financière


Méthodologie - questionnaire

Le questionnaire comprenait un total de 25 questions à choix de réponses, chacune valant 4 points, pour un total de 100 points. Les participants ont été interrogés sur leurs connaissances de base dans divers domaines, tels que :

  • Fiscalité personnelle
  • Consommation
  • Finances publiques
  • Finances personnelles (crédits, assurances, etc.)
  • Immobilier résidentiel
  • Épargne et investissement

Résumé - questionnaire

👉 La moyenne obtenue par les participants est de 62%.

  • Les hommes ont obtenu une moyenne de 65%, comparativement à 61% pour les femmes.
  • Les participants avec diplôme universitaire ont obtenu un score de 65% comparativement à 53% pour ceux sans diplôme ou avec un diplôme de niveau inférieur.
  • Les 18-24 ans ont obtenu une moyenne de 55%. 40% ont échoué !

Les questions financières de la vie courante étaient simples mais près de 35% n'ont pas réussi à obtenir la note de passage. Ce manque de connaissances financières a un impact quotidien sur cette cohorte, tant au niveau de la prise de décision que de la planification. En outre, cela les prive d'importants avantages fiscaux et de stratégies financières.

‍Voici quelques exemples de questions manquées :

  • À partir de quel seuil de revenu paye-t-on l’impôt provincial au Québec ? 43 % ont répondu à cette question et 50 % chez les moins de 30 ans .
  • 33 % des répondants ne savent pas ce qu'est l'intérêt composé
  • Seulement 53 % ont choisi la bonne définition d’Indice des Prix à la Consommation. Un concept qui devrait être maîtrisé par la majorité et qui a un impact direct sur les finances personnelles.
  • 1 personne sur 3 n’a pu choisir la bonne définition de Produit Intérieur Bruit
  • 68 % ignorent le coût de la prime payée à la SCHL lors de l’achat d’une propriété
  • 43 % ne savent pas quel est le pourcentage du prix d’achat qui est nécessaire pour éviter de payer une prime
  • Alors qu’il s’agit du régime marital par défaut en vigueur au Québec, 57 % ignorent ce qu’est la société d’acquêts
  • À une question qui vise à trouver lequel parmi 5 produits alimentaires est taxable, seulement 44 % ont identifié le bon
  • Moins de 43% connaissent le taux maximal du revenu admissible à une cotisation au REER

Conclusion - questionnaire

On constate un taux d’échec similaire dans l’ensemble des catégories: consommation, finance personnelle, finances publiques, fiscalité personnelle, immobilier ou investissement. Bien que les hommes aient légèrement mieux réussi, on constate surtout une amélioration des résultats corrélée à l’avancement en âge. Cela tend à démontrer que les connaissances financières sont surtout acquises par expérience

Pourcentage de résultats du questionnaire selon le groupe d’âge

Opinion et finances personnelles


Méthodologie - Opinion et finances personnelles

Dans le but de mieux comprendre les préoccupations financières des moins de 45 ans, nous leur avons soumis une série de questions d’opinion et les résultats sont étonnants 🤯

😱 Anxiété financière

→ À combien évaluez-vous votre anxiété financière

  • 55 % ont répondu « élevé » à « très élevé ». (51 % d’hommes, 59 % de femmes)

→ Votre anxiété financière est-elle plus élevée ou plus faible qu’à la même période l’an dernier ?

  • 40 % ont répondu « plus élevé que l’année dernière »
  • 37 % pour les moins de 30 ans, 42 % pour les 30-44 ans

📖 Connaissance générales

→ Comment considérez-vous l'éducation financière reçue lors de votre parcours scolaire ?

  • 80 % ont répondu peu satisfaisante (35 %) ou insatisfaisante (45 %)

→ En accord ou en désaccord avec l'affirmation suivante: « Le Ministère de l'Éducation devrait incorporer plus d'éducation financière dans le parcours scolaire. »

  • 79 % sont d’accord avec l’affirmation

→ Quel est le sujet financier qui vous intéresse le plus ?

  • 42 % ont choisi la finance personnelle, la différence est toutefois marquée avec les moins de 30 ans qui préfèrent l’immobilier et l’économie verte.
Pourcentage des sujets d’intérêt des répondant

🌎 Conscience environnementale

→ Accordez-vous de l'importance à investir vos épargnes et fonds de retraite dans des placements qui respectent les critères ESG ?

  • 72 % considèrent que c’est important ou très important
  • Les femmes sont plus d’accord que les hommes (76 % de femmes / 65 % d’hommes)

→ En accord ou en désaccord avec l'affirmation suivante: Pour ralentir l'économie, réduire l'inflation, et protéger l'environnement, le gouvernement devrait adopter une taxation environnementale et éviter les hausses de taux d'intérêt.

  • 66 % ont répondu être partiellement ou totalement d’accord

→ En accord ou en désaccord avec l'affirmation suivante: Je suis motivé à diminuer mon impact sur l'environnement en réduisant ma consommation et en soutenant des initiatives écologiques afin de protéger notre planète.

  • 77 % ont répondu être d'accord

🧠 Intelligence artificielle

→ Faites-vous confiance à l'intelligence artificielle pour vous conseiller sur vos finances personnelles ?

  • 65% ne font pas confiance à l’IA pour les conseiller.
  • Fait intéressant, les 30-44 ans font d'avantage confiance à l'IA que les moins de 30 ans. (74% des moins de 30 ans ont répondu non, contre 58% pour les 30-44 ans)

→ En matière de finances personnelles, préférez-vous le conseil humain ou l’intelligence artificielle ?

  • 82% préconisent les conseils d’un humain

💰 Habitudes financières

→ Avez-vous cotisé à votre CELI ou à votre REER au cours de la dernière année ?

  • 61 % ont répondu « oui ».
  • Fait à noter, 79 % des participants titulaires d’un diplôme universitaire y ont contribué.
  • 69 % des hommes et 55 % des femmes y ont contribué, ce qui représente un écart de 14 % entre les sexes.

→ En combien de temps avez-vous ou prévoyez-vous amasser le montant nécessaire à l'achat d'une première propriété ?

  • ‍En moyenne les participants ont répondu 6 ans et 4 mois. Les différences par sous-groupe ne sont pas significatives.

→ Effectuez-vous votre budget ou utilisez-vous un outil pour le faire ?

  • 50 % ont répondu par l’affirmative.
  • 59 % pour les diplômés universitaires, comparativement à 45 % pour ceux qui ont un diplôme de niveau inférieur.

→ Êtes-vous en mesure de payer le solde total de votre carte de crédit chaque mois ?

  • 40 % des répondants ne sont pas en mesure de payer la totalité de leur solde.
  • Cette situation semble toucher davantage les femmes (45% des femmes / 31% des hommes). La difficulté ne semble pas être liée à l’âge.
  • Sur le plan de l’éducation, 25 % des diplômés universitaires comparativement à 50 % pour les autres types de diplômés.
  • 58 % des répondants qui ne sont pas en mesure de payer leur solde ne font pas de budget, comparativement à 44 % des répondants qui sont en mesure de le faire.

💡 L’impact du conseiller financier

On note de manière générale que les répondants ayant un conseiller financier sont mieux organisés financièrement, contrôlent mieux leur crédit et sont plus éduqués. Ils ont aussi de meilleures connaissances financières et la différence est marquée.

Étonnamment, lorsque sondé sur leur niveau d’anxiété financière, 60% des répondants avec un conseiller ont répondu avoir un niveau élevé ou très élevé, comparativement à 52% pour les répondants sans conseiller.

→ Faites-vous appel aux services d'un conseiller financier pour vous aider ?

  • Seulement 36 % des personnes interrogées ont répondu par l’affirmative.
    (50 % de diplômés universitaires / 25 % de diplômés non universitaires)
  • Il est intéressant de noter que 70 % des répondants ayant un conseiller financier parviennent à payer le solde de leur carte de crédit, comparativement à 54 % pour ceux qui n’en ont pas.
  • 69 % des répondants ayant un conseiller établissent un budget contre seulement 40 % pour ceux qui n’en ont pas.
  • Moins de 20 % des répondants ayant un conseiller ont échoué au questionnaire sur la littératie, contre un taux d’échec moyen de 35 %.

→ Quelle est votre personnalité publique « d’affaires » favorite ?

Les choix des répondants lorsqu’on leur demande quelle est leur personnalité publique préférée en matière d’affaires

Découvrez WelcomeSpaces